Boekgegevens
Titel: Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Deel: 5me partie
Auteur: [niet beschikbaar]
Uitgave: Tilbourg: presse a vapeur de l'hospice des orhelins, 1894
2me éd
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6188
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201302
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Vorige scan Volgende scanScanned page
97
En même temps, pour faire diversion'"), elle avait
ouvert le dessus de la porte").
— Ah ! dit-elle, voici mon mari qui vient, je l'entends.
En effet, on entendait la voix claire et ferme du
charbonnier; il chantait une vieille chanson, et n'avait
pas l'air'®) de se hâter plus que de coutume, malgré
vent et pluie.
Il est charbonnier, pensa François; il a travaillé
toute la journée ; il n'a pas soupé encore à cette heure
avancée; il est mouillé jusqu'aux os, et il chante!
Oh ! c'est lui qui est plus heureux qu'un roi.
39. III. Un souper royal.
Le charbonnier entra, et salua sans beaucoup d'éton-
nement l'étranger qui s'était levé.
La femme exposa en deux mots ce dont il s'agissait'),
et la promesse qu'elle avait faite d'un gîte et du souper.
— Très bien, la femme ! Monsieur, soyez le bienvenu î
— Je vous suis bien reconnaissant, dit François ;
j'étais perdu , la lueur de votre foyer m'a guidé jus-
qu'ici et votre femme m'a accordé l'hospitalité.
— Dame ! monsieur, nous vous offrons ce que nous
avons, c'est de bon cœur ; mais vous n'aurez pas un
bon lit, et le régal sera mince^). Bah ! à la guerre
comme à la guerre'*), n'est-ce pas? Et puis, dans la
16. Faire diversion, aan het gesprek eene andere wending geven,
17. Le dessus de la porte, de bovendeur. 18. Avoir Tair, schijnen.
1. Ce dont il s'agissait, wat er gaande was. 2. Sober. 3. A.
la guerre comme à la guerre, men moet zich weten te schikken.
V. 7