Boekgegevens
Titel: Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Deel: 5me partie
Auteur: [niet beschikbaar]
Uitgave: Tilbourg: presse a vapeur de l'hospice des orhelins, 1894
2me éd
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6188
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201302
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Vorige scan Volgende scanScanned page
74
Chaque membre en souffrit, les forces se perdirent').
Par ce moyen les mutins virent
Que celui qu'ils croyaient oisif et paresseux,
A l'intérêt commun'") contribuait plus qu'eux.
32. Symphorien') ou le jeune Héros Chrétien.
Symphorien , issu d'une famille noble et chrétienne,
naquit à Autun. Il faisait^) l'admiration de ses conci-
toyens par ses belles qualités et l'étendue de ses con-
naissances, Il était dans la fleur de l'âge lorsqu'il fit
le sacrifice de sa vie.
Autun, qui se vantait de sa haute antiquité, comp-
tait parmi les plus célèbres villes des Gaules; mais elle
était en même temps une des plus superstitieuses. Un
certain jour de l'année, on portait dans les rues, sur
un char magnifiquement décoré, la statue de Cybèle,
appelée la mère des dieux et la bonne déesse. Il se
trouvait toujours un grand concours de peuple à cette
cérémonie.
Symphorien refusa d'adorer l'idole et témoigna libre-
ment son aversion pour ce culte sacrilège. Il fut arrêté
par la populace et conduit devant Héraclius, gouverneur
de la province, qui était alors à Autun.
Héraclius lui demanda : « Quel est ton nom et ta
profession ?"
9. Se perdirent, namen af. 10. A l'intérêt commun, lot aller
welzijn.
1. Symphorianus. 2. Il faisait, hij maakte uit.