Boekgegevens
Titel: Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Deel: 5me partie
Auteur: [niet beschikbaar]
Uitgave: Tilbourg: presse a vapeur de l'hospice des orhelins, 1894
2me éd
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6188
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201302
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Vorige scan Volgende scanScanned page
70
— Oui, justement !
— Avance! Bah! pour dix lignes et une demi-feuille
de papier, on n'en sera pas plus pauvre.
Jean obéit, et le vieux grognard traça de sa belle
main de fourier : Paris, le 17 janvier 1857, et au-
dessous : A monsieur,. . .
— Gomment s'appelle-t-il ?
— Qui ça? demande Jean.
— Le monsieur à qui tu veux écrire.
— Ce n'est pas un monsieur.. . .
— Une dame, alors.
— Oui ... c'est à dire....
— Ah ça, drôle®), tu ne sais pas même à qui tu
veux écrire?
— Oh ! si !
— Dis-le donc, dépêche-toi.
Le pauvre enfant était rouge d'émotion, et deux
larmes perlaient dans ses yeux bleus, qui avaient déjà
tant pleuré! Mais prenant son courage à deux mains®):
— C'est, dit-ii, à la bonne Vierge que je veux
envoyer une lettre.
— Moucheron , dit sévèrement le - père Bouin , je
présuppose que tu n'as pas l'intention de te moquer
d'un ancienPar file à gauche, va voir dehors si
j'y suis»'j !
Le petit Jean obéit. Mais le voyant si doux, le vieux
soldat se raviseaussitôt et le rappelle encore:
8. Schavuit. 9. Prendre son courage à deux mains, al zijn moed
verzamelen. 10. Oud soldaat. 11. Par file à gauche, va voir
dehors si j'y suis, ingerukt! marsch! de deur uit! 12. Se raviser,
zich bedenken.