Boekgegevens
Titel: Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Deel: 5me partie
Auteur: [niet beschikbaar]
Uitgave: Tilbourg: presse a vapeur de l'hospice des orhelins, 1894
2me éd
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6188
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201302
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Vorige scan Volgende scanScanned page
62
propres habitations. Ce sont des cabanes bâties dans
l'eau sur des pilotis, tout près du bord de leur étang,
avec deux issues, l'une pour aller à terre, l'autre pour
se jeter à l'eau. La forme de cette habitation est
presque toujours ovale ou ronde ; il y en a de plus
grandes et de plus petites; il s'en trouve aussi quelque-
fois qui ont plusieurs étages. Les murailles ont jusqu'à
soixante centimètres d'épaisseur.
Les matériaux dont se servent les castors pour la
construction de leurs cabanes, consistent en bois légers
et tendres, pierres et terres sablonneuses. Le tout est
maçonné avec solidité, impénétrable à la pluie et résiste
aux vents les plus impétueux.
C'est dans l'eau et près de leurs habitations qu'ils
établissent leur magasin ; chaque cabane a le sien pro-
portionné au nombre de ses habitants, qui tous y ont
un droit commun") et ne vont jamais piller leurs voisins.
Les bourgades'"), composées de vingt à vingt-cinq
cabanes, renferment ordinairement de cent à cent cin-
quante castors. Quelque nombreuse que soit cette so-
ciété, la paix y règne toujours, et la guerre, quand elle
éclate , ne vient jamais que de dehors. Sentent-ils ' ')
l'approche de quelque ennemi, ils s'avertissent en frap-
pant sur l'eau avec la queue. A ce signal chacun
s'empresse de plonger dans l'eau ou de s'enfermer dans
sa cabane.
On leur fait une chasse si active''') que la race, déjà
9. Droit commun, evenveel recht 10. Beverdorp. 11. Sentent,
ils, worden zij gewaar. 12. On leur fait une chasse si active,
men maakt zooveel jacht op hen.