Boekgegevens
Titel: Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Deel: 5me partie
Auteur: [niet beschikbaar]
Uitgave: Tilbourg: presse a vapeur de l'hospice des orhelins, 1894
2me éd
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6188
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201302
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Vorige scan Volgende scanScanned page
59
— De Triel, madame, lui répond la religieuse sans
la connaître.
— Vous avez déjà fait bien du chemin ; vous en
reste-t-il') beaucoup à faire?
— Je comptais*) aller jusqu'à Versailles, mais je
viens d'apprendre que la cour est à Marly.
— Vous avez donc des affaires à la cour ?
— Mes affaires sont celles de notre hôpital. J'ai ouï
dire qu'on avait confisqué des indiennes') et que M. le
contrôleur-général en faisait distribuer aux hôpitaux ; je
désirais bien qu'on nous en donnât pour faire quelques
lits à nos malades : ce serait une fort bonne œuvre.
— Seriez-vous bien aise que j'en parlasse au ministre?
— Je n'aurais osé , madame, prendre la liberté de
vous en prier; mais votre recommandation fera sûre-
ment plus que la mienne, et vous rendrez un grand
service à nos pauvres.
— Eh bien, comptez, ma sœur, que je n'oublierai
pas l'hôpital de Triel.
La religieuse se retire pénétrée de reconnaissance
pour la dame inconnue qui vient de lui témoigner tant
de bonté ; mais à peine a-t-elle fait quelques pas, qu'elle
se reproche de n'avoir pas demandé son nom. Aussitôt
elle retourne vers la fenêtre. — Pardonnez, madame ,
lui dit-elle , à la curiosité qui me ramène ; je voudrais
bien savoir qui est la dame qui m'honore si généreuse-
ment de sa protection.
3. Vous eu reste-t-il etc., moet gy vog ver ? 4. Comptais, was
van plan. 5. Confisqué des indiennes , gedrukte katoenen stoffen
in beslag genomen.