Boekgegevens
Titel: Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Deel: 5me partie
Auteur: [niet beschikbaar]
Uitgave: Tilbourg: presse a vapeur de l'hospice des orhelins, 1894
2me éd
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6188
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201302
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Vorige scan Volgende scanScanned page
55
— Oh ! répond l'hôtelier , votre erreur est extrême ,
Car je dis aujourd'hui ce que hier je disais :
Regardez, tous les jours mon enseigne est la même.
— Vous ne m'y prendrez plus, dit l'autre, désormais,
Et vous ne m'eussiez (*) pas leurré d'un vain conte'),
Si j'avais su qu'à votre compte')
Demain signifiât jamais."
Lachambeaudie.
25. La Légion Thébaine').
L'empereur Maximien-Hercule , collègue') de Dioclé-
tien , s'était mis en marche pour combattre les Ba-
gaudes'), troupes de paysans révoltés.
Dans son armée se trouvait la légion Thébaine, de-
venue si fameuse. Il paraît que cette légion était ainsi
appelée, parce qu'elle avait été levée dans laThebaïde*)
ou Haute-Égyple'), peuplée d'un grand nombre d'ex-
cellents chrétiens. La légion était chrétienne , et com-
posée de soldats d'une valeur éprouvée , dont la plupart
avaient vieilli dans le métier des armes'). Maurice la
commandait.
(*) Prononcez eus-si-ei.
5. Vous ne m'eussiez pas etc., gij zoudt mij niet heet gehad
hebhen. 6. A votre compte , bij
1. Thebaansche. 2. Medekeizer. 3. Bagauden. 4. Thebdida.
5. Opper-Egypte. 6. Vieilli dans Ie métier des armes, onder de
wapenen grijs geworden.