Boekgegevens
Titel: Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Deel: 5me partie
Auteur: [niet beschikbaar]
Uitgave: Tilbourg: presse a vapeur de l'hospice des orhelins, 1894
2me éd
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6188
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201302
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Vorige scan Volgende scanScanned page
54
24. L'Enseigne de cabaret.
Devant un cabaret ces mots étaient écrits :
«Aujourd'hui vous paierez (*) le pain, le vin, la viande ;
Demain vous mangerez gratis."
Janot, que l'enseigne affriande ,
Dit : « Aujourd'hui je n'entre pas :
Il faudrait payer la dépense ;
Mais demain je veux faire un si fameux repas
Que le cabaretier s'en souviendra, je pense."
Le lendemain on voit enirer Janot
Qui va se mettre à table et s'écrie aussitôt :
« Servez vite , maître Grégoire !
Servez ! Jusqu'à la nuit je veux manger et boire !
Apportez du meilleur ; je suis de vos amis !"
A peine le couvert est mis,
Qu'il faut voir mon Janot des dents faire merveilles '),
Et vider bel et bien les plats et les bouteilles.
Ayant mangé pour six , il se lève gaiement (*),
Et sans cérémonie il regagne la porte').
Mais Grégoire l'appelle et lui dit brusquement :
« Mon brave, il faut payer avant que l'on sorte ?
— Vous riez'), dit Janot, vraiment,
Et la plaisanterie est forte');
Vous deviez aujourd'hui, si je m'en souviens bien ,
Nous servir à dîner pour rien....
(*) Prononcez ici pai-rez, gai-ment à cause du rythme.
1 Faire merveilles des dents, vlng ter tand zyn. 2. Il regagne
la porte , hij wil weder heen gaan. 3. Vous riez, gij gekscheert.
4. Et la plaisanterie est forte, maar dat gaat te ver.