Boekgegevens
Titel: Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Deel: 5me partie
Auteur: [niet beschikbaar]
Uitgave: Tilbourg: presse a vapeur de l'hospice des orhelins, 1894
2me éd
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6188
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201302
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Vorige scan Volgende scanScanned page
50
22. Frédéric II et le Voleur.
Frédéric, ce monarque singulier qui respectait un
moulin et volait une province, aimait à sortir simple-
ment vêtu pour visiter incognito sa bonne ville de
Berlin, et s'assurer par lui-même des sentiments de
ses sujets.
Un jour qu'il revenait d'une de ces excursions, il
entra dans le jardin public, et apercevant deux bour-
geois qui causaient avec animation Kur un banc'), il
alla se placer auprès d'eux. Il se mêla à leur conver-
sation et s'entretint assez longtemps avec eux. Il était
sur le point de se lever et de retourner au palais,
lorsqu'il vit deux doigts s'avancer furtivement'^) vers sa
tabatière d'or enrichie de diamants, posée près de lui
sur le banc.
Ces deux doigts tenaient à') une main, cette main
tenait à un bras, et ce bras tenait au corps d'un
homme. Le tout disparut et la tabatière avec le tout.
Frédéric ne bougea pas. Quelques secondes après,
il se retourna et aperçut un officier russe qui s'esqui-
vait précipitamment.
Le roi, au lieu de le faire arrêter sur-le-champ, le
suivit de loin jusqu'à la porte du jardin , appela un
soldat, lui commanda de ne pas perdre de vue l'in-
connu pour savoir son adresse, et rentra à son palais.
Trois jours après, l'officier russe recevait une invi-
1. Qui causaient etc., die, op een hank gezeten , een druk ge-
sprek voerden. 2. S'avancer furtivement, sieelsgewijze vooruitkomen,
3. Maakten deel uit.