Boekgegevens
Titel: Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Deel: 5me partie
Auteur: [niet beschikbaar]
Uitgave: Tilbourg: presse a vapeur de l'hospice des orhelins, 1894
2me éd
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6188
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201302
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Vorige scan Volgende scanScanned page
Page.
64. Le Grondeur.
Le Grondeur. Bourreau ! me feras-tu toujours
frapper deux heures à la porte ?
Le Valet. Monsieur, je travaille au jardin ; au
premier coup de marteau, j'ai couru si vite que je
suis tombé en chemin.
Gr. Je voudrais que... . Que ne laisses-tu la porte
ouverte ?
V. Eh , monsieur, vous me grondâtes hier à cause
qu'elle l'était. Quand elle est ouverte, vous vous
fâchez ; quand elle est fermée, vous vous fâchez aussi.
Je ne sais plus comment faire.
Gr. Comment faire ?
Ariste. Mon frère , voulez-vous bien.. . .
Gr. Oh ! donnez-vous patience •). Comment faire,
coquin !
Ar. Eh ! mon frère , laissez là ce valet, et souffrez
que je vous parle de... .
Gr. Monsieur mon frère, quand vous grondez vos
valets, on vous les laisse gronder en repos').
Ar. (à part.) Il faut lui laisser passer sa fougue'V
Gr. Comment faire , infâme !
V. Oh ça ! monsieur, quand vous serez sorti, voulez-
vous que je laisse la porte ouverte?
Gr. Non.
V. Voulez-vous que je la tienne fermée?
Gr. Non.
1. Donnez-vous patience , heb even geduld. 2. En repos, op uk
gemak. 3. Il faut lui laisser passer sa fougue, ik zal hem eerst
laten uitrazen.