Boekgegevens
Titel: Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Deel: 5me partie
Auteur: [niet beschikbaar]
Uitgave: Tilbourg: presse a vapeur de l'hospice des orhelins, 1894
2me éd
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6188
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201302
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Vorige scan Volgende scanScanned page
Page.
— Voilà justement notre affaire")! s'écria un autre,
voici venir Tharsicius, que je n'ai pas vu depuis un
siècle. C'est un bon garçon, très babile à toutes sortes
de jeux. Viens donc, Tharsicius, cria-t-il en l'arrêtant
par le bras, où donc cours-tu si vite ? Viens jouer
avec nous , viens !
— Je ne puis en ce moment, Pétilius ; en vérité,
je ne puis pas. Je suis chargé d'une commission im-
portante.
— Bah! il n'y a pas de commission qui tienne")!
cria celui qui avait parlé le premier, grand et fort
garçon qui avait l'air et les traits d'un rustre. N'es-
saye pas de résister, car je ne le souffrirais point.
Ainsi, viens vite.
— Je vous en prie, dit le pauvre enfant d'un ton
suppliant, je vous en prie, ne me retenez pas !
— Je n'écoute rien, répliqua l'autre. Mais, voyons,
que caches-tu là si soigneusement dans ta poitrine")?
Une lettre , je suppose ; eh bien , donne-la-moi, je la
mettrai en sûreté pendant que nous jouerons.
Et il tendit la main pour s'emparer du dépôt sacré
que l'enfant portait sur sa poitrine.
— Jamais! jamais! répondit l'enfant en levant les
regards vers le ciel.
— Je veux voir cela, dit l'autre en insistant bruta-
lement"); je veux voir ce que c'est que ce merveilleux
secret.
13. Voilà justement notre affaire, nu zijn we klaar. 14. Il n'y
a pas de commission qui tienne , wat maakt om die boodschap ?
15. Boezem. 16. Ën insistant brutalement, onbeschoft aandringende
V. 11