Boekgegevens
Titel: Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Deel: 5me partie
Auteur: [niet beschikbaar]
Uitgave: Tilbourg: presse a vapeur de l'hospice des orhelins, 1894
2me éd
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6188
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201302
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Vorige scan Volgende scanScanned page
Page.
c( Monsieur, vous avez peut-être oublié un homme
qui, il y a cinq ans, a déjeuné chez vous pendant
deux mois sans vous payer, et à qui vous avez eu la
générosité et la délicatesse'®) de ne rien refuser et de
ne rien demander. Il était alors bien malheureux,
mais depuis lors, la fortune lui a souri, ou plutôt
Dieu a béni son travail et ses efforts, et il Lui rend
grâces de pouvoir enfin aujourd'hui acquitter sa dette
envers vous, et vous offrir le prix des soixante déjeu-
ners qui ont été pour lui un si grand bienfait dans la
position où il se trouvait. Le porteur de cette lettre est
chargé de vous remettre trente billets de mille francs,
dont vous n'avez aucun reçu") à donner. Veuillez les
accepter; vous le pouvez sans aucun scrupule''^), sans
craindre de causer aucune gêne'^^ à celui qui vous les
envoie. S'ils se trouvaient être pour vous un superflu
vous lui avez prouvé que vous en sauriez faire au
besoin un noble et charitable emploi.
Recevez, Monsieur, l'expression de sa reconnais-
sance et de ses sentiments bien vraisd'estime et de
considération'®)."
L. de Jussieu.
10. A qui vous avez eu etc., jegens loien gij zoo edelmoedig en
kiesch geweest zijt. 11. Kwitantie. 12 Bezwaar. 13. Causer de
la gêne à qq., iemand in verlegenheid brengen. 14. S*ils se trou-
vaient etc., indien gij er geene behoefte aan mocht hebben. 15.
Bien vrais, rechtzinnige. 16. Hoogachting.