Boekgegevens
Titel: Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Deel: 5me partie
Auteur: [niet beschikbaar]
Uitgave: Tilbourg: presse a vapeur de l'hospice des orhelins, 1894
2me éd
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6188
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201302
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Vorige scan Volgende scanScanned page
Page.
Avant d'être citoyens") de l'air, ils sont habitants
des eaux : les mares, les étangs, toutes les eaux dor-
mantes en fourmillent; jamais on ne les trouve dans
les rivières ni dans les ruisseaux tant soit peu fluents.
Dans leur premier état, ils sont exclusivement aqua-
tiques").
La femelle dépose ses œufs, au nombre de trois à
cinq cents, à la surface des eaux ou sur quelque feuille
flottante, et les abandonne à leur sort. Les pontes")
ont lieu ordinairement le matin ; elles commencent avec
le printemps et se renouvellent jusqu'à sept fois dans
la même année. Les légions formidables'") de mal-
faiteurs qui en proviennent seraient capables de faire
fuir tous les habitants du globe; par bonheur, elles ont
pour ennemis bon nombre d'insectes et d'oiseaux ; les
hirondelles, entre autres, en font d'immenses curées").
Les larves éclosent au bout de deux jours; leur
organisation'®) est appropriée à l'état dans lequel elles
doivent passer leur première existence. La larve vit
dans l'eau dans une position renversée, la tête en bas ;
elle possède la faculté de nager et même de plonger.
Après quinze jours la larve est devenue nymphe, passe
une dizaine de jours dans cet état, se défait alors de
son enveloppe, deploie ses petites ailes et s'élève dans
les airs : elle est devenue cousin.
23. Bewoners. 24. Waterdiertjes. 25. Les pontes, het leggen
der eitjes. 26. Les légions formidables , de ontzaglijke drommen.
27. En font d'immenses curées, verslinden er eene ontelbare
menigte van. 28. Lichaamsbouw.