Boekgegevens
Titel: Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Deel: 5me partie
Auteur: [niet beschikbaar]
Uitgave: Tilbourg: presse a vapeur de l'hospice des orhelins, 1894
2me éd
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6188
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201302
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Vorige scan Volgende scanScanned page
Ill
Contre leurs coups épouvantables
Résisté sans courber le dos;
Mais attendons la fin." Comme il disait ces mots
Du bout de Thorizon accourt avec furie")
Le plus terrible des enfants
Que le Nord eut portés jusque là dans ses flancs
L'arbre tient bon , le roseau plie ;
Le vent redouble ses efforts ,
Et tait si bien qu'il déracine'"*)
Celui de qui la tête au ciel était voisine,
Et dont les pieds touchaient à Tempire des morts
44. Les Caravanes.
Les peuples de l'Asie et de l'Afrique n'ont pas comme
nous des routes bien entretenues, des moyens de trans-
port par roulage') ou par chemins de fer; les mieux
partagés"^) n'ont que de mauvais chemins, impraticables
pendant certaines saisons de l'année ; les autres sont
obligés de traverser de vastes déserts où ils sont ex-
posés à de nombreux dangers.
Pour échapper aux tribus de pillards^) dont on est
obligé de traverser le territoire, parce qu'on y trouve
11. Accourt avec furie, komi in tooedeitde vaart aanzetten, 12.
Le plus terrible des enfants que etc. = le pins terrible vent du
Nord 13. Et fait si bien qu'il déracine, en ontwortelt ten laatste,
14. Et dont les pieds etc., en wiens voeten reikten tot het diepste
der aarde.
1. Par roulage, per as, door voerlieden. 2. Les mieux partagés,
de meest begunstigde. 3. Tribus de pillards, roof zuchtige stammen.