Boekgegevens
Titel: Fransch lees- en vertaalboek
Deel: I Voorbereidende cursus
Auteur: Duijl, C.-F. van
Uitgave: Groningen: J.B. Wolters, 1884
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 3528
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_200563
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Fransch lees- en vertaalboek
Vorige scan Volgende scanScanned page
95
143. — Calembours.
On dérive le mot calembour d'un certain baron de
Calembourg qui excellait dans cette sorte de bons mots, de
saillies. Ayant été présenté à Louis XVIII, ce roi lui demanda
de faire im calembour. »Donnez-moi un sujet. Sire," disait
le baron. — »Faites-en un sur moi," répliqua Louis XVIII. —
»Sire, le roi n'est pas un sujet," fut la prompte réponse.
Du reste le soi-disant baron de Calembourg est une
personne tout à fait apocryphe.
Un petit-maître, voyant passer l'abbé Sièyes couvert d'un
mauvais chapeau envoya son domestique lui demander à quelle
bataille son chapeau avait été percé. — »A la bataille de
Cannes," répondit l'abbé en appliquant au valet sa canne
sur le dos.
Un entrepreneur de spectacles ayant prié M. de Vülars d'ôter
l'entrée gratis aux pages, lui dit: »Monseigneur, observez que
plusieurs pages font un volume."
L'enlèvement d'Hélène a fait enchérir les draps
A la veille de la prise de Milan, Bonaparte disait : Je suis dans
ma vingt-ciaquième année, mais dès demain j'aurai müle ans.
Quand voit-on tout le monde en bas de soie?
Pourquoi le mouton est-il le plus vieux de tous les animaux?
Comment d'une pièce de vingt sous faire une de trente? —
Mettez un franc dans l'eau forte, et vous aurez bientôt un franc
dix sous.