Boekgegevens
Titel: Fransche oefeningen, met de noodige spraakkunstige aanwijzingen en ophelderingen, ten dienste der Nederlandsche jeugd.
Deel: zevende stukje Bevattende oefeningen over eenige synoniemen en andere bijzonderheden betreffende het taalgebruik
Auteur: Baudet, P.J.
Uitgave: Deventer: De Lange, 1844
2e dr; 1e dr. 1842
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 1087
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_200143
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Fransche oefeningen, met de noodige spraakkunstige aanwijzingen en ophelderingen, ten dienste der Nederlandsche jeugd.
Vorige scan Volgende scanScanned page
( )
CUez les Sybarites il n'était pas permis de pro-
poser une nouvelle loi qu'ayant la corde au cou.
Durant dix ans , on enseignait les vestales dans
tout ce qui avait rapport aux mystères. Dai^ les
dix ans suivants , elles remplissaient les devoid de
leur ministère; et ensuite, elles passaient dix ans
A apprendre les novices.
I La lumière, qui part d'un centre, se répand
[ de toutes parts.
! Les personnes qui habitent les diverses régions
f de la terre sont douées d'une ame immortelle,
quelque soit la couleur de leur peau,
1 A quelle espèce d'étude vous livrez-vous ?
I Les valets d'un artisan travaillent pendant toute
[ la semaine , et se reposent le dimanche. Les va-
; lets des grands seigneurs ne sont presque jamais
libres.
i Tous les bourgeois d'un pays doivent être sou-
|jmis aux lois.
ij Quelques gens portent l'orgueil si loin qu'ils
[jcroient être d'une autre nature que les autres
îî personnes.
Voilà le théâtre de Voltaire, mais je manque
Jjle second volume: j'en ai seulement onze.
La nourriture des gens est abondamment ré-
jipandue dans la nature. Le genre humain se
ijuourrit de beaucoup plus d'objets que les ani-
ymaux. Le pain, la viande, le poisson, les fruits,
''les légumes , toutes ces esjjèces de choses lui con-
iennent.
2.
J'ai rencontré votre frère le jour avant son
(■départ.
t Je lui ai parlé seulement un instant: il avait