Boekgegevens
Titel: Abrégé de la grammaire française
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1866
2e éd; 1e dr.: 1855
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 1036
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_200062
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Abrégé de la grammaire française
Vorige scan Volgende scanScanned page
87.
cipe actif doit, comme le verbe, exprimer une action,
mais lorsque le mot de cette forme exprime une qua-
lité, c'est un adjectif verbal.
Le participe actif est toujours invariable, et l'adjectif
verbal s'accorde en genre et en nombre avec le sub-
stantif qu'il qualifie. En voici des exemples:
J'ai vu ces enfants, intéressant leurs maîtres, tK^m-
blant de leur déplaire, et pleurant quand ils en rece»
vaienl le moindre reproche.
Voilà l'action: les enfants intéressaient, tremblaient
et pleuraient, ils font quelque chose; ils agissent.
Les rues sont remplies d enfants intéressants, trem-
blants de froid, mourants de faim et pleurants.
Voilà la qualité, la manière d'être de ces enfants; or,
on pourrait dire: des enfants transis, affamés y éplo*
rés, ce qui prouve que ce sont de véritables adjectifs.
On voit la tendre rosée dégouttant des feuilles.
Voilà Taction: la rosée dégoutte.
Yoyez-vom ces feuilles dégouttantes de rosée ^
Voilà la qualité et non l'action: les feuilles ne dégout-
tent pas, mais c'est la rosée.
On voit la sueur ruisselant sur son visage.
Encore l'action, car c'est la sueur qui ruisselle.
Voyez sa figure ruisselante de sueur.
C'est ici la qualité, car la figure ne ruisselle pas,
mais c'est toujours la sueur.
3. le gérondif.
§ 235. Lorsque le participe actif est précédé de la pré-
position en, et qu'il se rapporte au sujet de la proposition,
,on le nomme le gérondif: en allant, en priant. Le géron-