Boekgegevens
Titel: Abrégé de la grammaire française
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1866
2e éd; 1e dr.: 1855
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 1036
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_200062
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Abrégé de la grammaire française
Vorige scan Volgende scanScanned page
83
phrases: La charité chrétienne nous ordonne de se-
courir les malheureux et que nous cachions les défauts
de notre prochain. Il aime le jeu et à se promener.
Il déclara son intention de partir demain et qu'il
reviendrait dam un mois. Il faut dire : La charité
chrétiennne nous ordonne de secourir les malheureux
et de cacher les défauts de notre prochain. Il aime
le jeu et la prom,enade, ou il aime à jouer et à se
promener. Il déclara qu'il avait l'intention de partir
demain et de revenir dans un mois.
§ 226. On transporte quelquefois le substantif en
complément direct devant le verbe, qui est donc ac-
compagné des pronoms le, la. ou les: Les esprits
les plus opiniâtres, il les rend dociles. Les moments
qu'il ne donnait pas aux soins de l'état, il les don-
nait à l'étude. Et de la même manière: Ce que je
tiem four sur, je vous l'ai donné pour tel.
LES PAIITICIPES.
l. le participe passif.
§ 227. Le participe tient de la nature du verbe et
de l'adjectif, et par là il varie quelquefois en genre
et en nombre:
a. Le participe passif, accompagné du verbe être,
s'accorde toujours en genre et en nombre avec son
sujet: Mm sœur est partie ; ces dames sont venues.
h. Le sujet n'a pas d'influence sur le participe,
lorsque celui-ci est accompagné du verbe avoir: Ma
smur a lu; ces dames ont chanté; mes frères ont
parlé.
6*