Boekgegevens
Titel: Abrégé de la grammaire française
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1866
2e éd; 1e dr.: 1855
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 1036
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_200062
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Abrégé de la grammaire française
Vorige scan Volgende scanScanned page
79.
finis rien et personne, nul et aucun, on,emploie le
subjonctif dans la proposition subordonnée: L'Evangile
est le plus beau présent que Dieu ait pu faire aux
hommes. Le plus grand roi qui ait jamais régné.
L'unique souvenir que j'aie conservé de lui. Il rCy
a personne qui le sache mieux que vous.
§ 213. On fait usage du subjonctif après les con-
jonctions suivantes; Avant que; bien que; en cas que;
au cas que ; de crainte que ; de peur que ; sans que ;
pourvu que; afin que; à moins que; et que employé
pour si: En cas qu'il vienne. (Quoique je sois ma-
lade.
Après à condition que; attendu que; aussitôt que;
et peut-être que on emploie l'indicatif ou le condition-
nel, je te pardonnerai a condition que tu te corri-
geras.
§ 214. Quoique la principale exprime une émotion
de l'âme. on emploie l'indicatif aussitôt que la liaison des
deux propositions a lieu au moyen d'une préposition:
Il semble qu'il ait raison. Il me semble qu'il a rai-
son.
Je suis fâché qu'il ait dit Je suis fâché de ce qu'il
cela. a dit cela.
Je suis surpris qu'il ait Je suis surpris de ce qu'il
dit cela. a dit cela.
de l accoed du veebe avec son sujet.
§ 215. Tout verbe doit être au même nombre et
à la même personne que son sujet.
a. Si ce verbe se rapporte à deux sujets singuliers,