Boekgegevens
Titel: Abrégé de la grammaire française
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1866
2e éd; 1e dr.: 1855
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 1036
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_200062
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Abrégé de la grammaire française
Vorige scan Volgende scanScanned page
76.
Passé parfait.
Nous étions déjà sortis
lorsque vous êtes arrivé.
César fut assassiné par
des hommes a qui il avait
sauvé la vie et quil avait
comblés de bienfaits.
Il nous a dit qu'il avait
été à Londres.
Passé antérieur.
Quand il eut dormi deux
heures, il se leva en
sursaut.
B'es que la guerre eut été
déclarée, les deux armées
se mirent en marche.
(T étais hors d'humeur
après quelle m'eut lu
cette lettre.
Le passé antérieur s'emploie ordinairement avec
une conjonction ou avec un adverbe de temps et ne
peut jamais se prendre interrogativement.
3. Le Conditionnel.
§ 209. a. Souvent on exprime le passé du conditi-
onnel par la forme du passé parfait du subjonctif,
et en ce cas la condition, exprimée avec la conjonc-
tion si, peut aussi prendre le subjonctif:
Si Annihal se fût avancé Si Annibal s'était avancé
sur Home, il eût forcé sur Home, il aurait
les Romains d'accepter forcé les Romains d'ac-
ta paix.
Nous «'eussions sans doute
pas mis au jour cet
ouvrage, si nous «'eus-
sions cru qu'il pût être
utile au public.
cepter la paix.
Nous »'aurions satis doute
pas mis au jour cet
ouvrage, si nous n'a.-
vions cru qu'il pût être
utile au plublic.
b. Le mot quand ou quand même, signifiant en-
core que, quoique, a/ors Mme exige le conditionnel: