Boekgegevens
Titel: Abrégé de la grammaire française
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1866
2e éd; 1e dr.: 1855
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 1036
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_200062
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Abrégé de la grammaire française
Vorige scan Volgende scanScanned page
71.
momentané, il faut en français la forme active: „het
glas wordt gebroken", on casse le verre.
§ 193 II y a en français une espèce de verbes qui
ont la forme pronominale et la signification passive, et
qu'on -pourrait nommer des verbes pronominaux pas-
sifs: Ces fruits se mangent en hiver, „deze vruch-
ten worden in den winter gegeten". On emploie cette
forme, lorsque le sujet du verbe passif hollandais re-
présente une chose, et qu'on veut désigner une habi-
tude, quelque chose qui se fait à reprises.
Mais lorsque la personne qui fait l'action est expri-
mée , ou emploie la forme active : Les esclaves tirent
les métaux de la terre, „de metalen worden door de
slaven uit de aarde gehaald."
§ 194. Encore y a-t-il en français une sorte de
verbes qui ont à la fois la forme pronominale et la
forme unipersonnelle: „il se trouve là de belles cho-
ses, „daar worden fraaie dingen gevonden". On em-
ploie cette forme en parlant indéterminément.
§ 195. La forme pronominale s'emploie aussi au
pluriel lorsque l'action passe réciproquement sur les per-
sonnes qui agissent: ih se battent, „zij slaan elkan-
der", vous vous dites des injures, „gij zegt elkander
beleedigingen." Seulement lorsqu'une équivoque aurait
lieu, on y ajoute l'un Vautre ou les uns les autres : ils
s excusent, zij verontschuldigen zich; ils s'excusent
les uns les autres, zij verontschuldigen elkander.
§ 196. Aussi se sert-on de la forme pronominale,
quand l'action ne retombe que sur une partie du sujet:
Il s'est cassé la jambe; je me suis lavé les mains.
§ 197. Plusieurs verbes sont pronominaux en fran-
çais et ne le sont pas en hollandais.
s'arrêter, stil houden. se douter de, vermoeden.