Boekgegevens
Titel: Abrégé de la grammaire française
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1866
2e éd; 1e dr.: 1855
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 1036
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_200062
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Abrégé de la grammaire française
Vorige scan Volgende scanScanned page
45
personnes et de choses: la lettre dont je parle ; l'komme
dont il m!a parlé.
§ 155. Les proi\oms hollandais „wiens, wier, welks,
welker' se rendent aussi par dont, qu on fait suivre
de l'article: c'est un homme dont le mérite égale la
naissance.
§ 156. Lorsque ces mêmes pronoms hollandais soTit
précédés d'une préposition, ce n'est pas le pronom
dont qu'on emploie en français, mais c'est un des pro-
noms duquel^ de laquelle, desquels et desquelles,
qu'on place après le substantif suivant, tandis qu'on fait
précéder le substantif de Tarticle : Le prince à la pro-
tection duquel je dois ma fortune, de prins aan wiens
bescherming ik mijne fortuin te danken heb.
§ 157. On ne se sert presque jamais de etc.
en sujet ni en complément direct, à moins qu'on ne
doive éviter une équivoque: Savez-vous des nouvelles
du frère de cette femme, lequel attirait Vadmiration
de tout le monde?
§ 158. Les pronoms relatifs doivent être précédés
de leurs antécédents; surtout il faut éviter de placer
un substantif entre eux: j'*ai remis a mon frere la
lettre que vous avez écrite, et non pas: j'ai remis la
lettre à mon frère que.... etc.
§ ] 59. Quand qui et qtie se rapportent à des cho-
ses , sans qu'ils aient un substantif énoncé pour antécé-
dent, ils doivent être précédés du mot ce: nous
croyons ce qui est vraisemhlahe ; vous ne savez plus
ce que vous avez dit.
§ 160. De même que ce qui et ce que on emploie
aussi ce dont et ce à quoi: il fat absotis, ce dont
personne ne doutait ; on prévit ce à quoi il fallait
i attendre.