Boekgegevens
Titel: Abrégé de la grammaire française
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1866
2e éd; 1e dr.: 1855
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 1036
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_200062
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Abrégé de la grammaire française
Vorige scan Volgende scanScanned page
de commencer une lettre par la formule suivante : y ai
reçu la votre, au lieu de ^ai reçu votre lettre.
§ 142. Les miens, les tiens, les siens, les nôtres,
les iwtres, les leurs s'emploient aussi pour exprimer
les liens de parenté, d^amitié ou de dépendance: Moi
et les miens,
§ 143. Mien^ tien, sien se joignent quelquefois
avec un et se mettent devant le substantif: un mien
frère, un tien cousin, une sienne cousine. On dit
encore sans article: ce livre est mien, cette découverte
est sienne.
c.
Les pronoms démonstratifs.
§ 144. Ces pronoms sont: ce, celui, celle, ceux,
celles, ceci et cela. Celui fait celle au féminin singu-
lier, ceux au masculin pluriel et celles au féminin
pluriel.
§ 145. On doit distinguer l'adjectif ce du pronom
ce ^ qui est toujours joint au verbe être ou à un pronom
relatif: Cest sa propre faute ; ce qui me plaît, c est
sa modestie. Le pronom ce est toujours invariable.
§ 146. Ce veut le verbe être au nombre du sub-
stantif qui suit: Ce sont mes amis; mais si le verbe
est suivi d'un pronom personnel au lieu d'un substan-
tif, il ne prend le pluriel que lorsque le pronom est
de la troisième personne: Cest nous, ce sont eiix.
§ 147. Les pronoms celui, celle, ceux, celles sont
ordinairement suivis des mots ci, la, d'un pronom rela-
tif ou d'un nom précédé de la préposition de.
§ 148. Quand celui, celle, ceux, celles sont sépa-