Boekgegevens
Titel: Abrégé de la grammaire française
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1866
2e éd; 1e dr.: 1855
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 1036
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_200062
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Abrégé de la grammaire française
Vorige scan Volgende scanScanned page
41
l'impératif avant le pronon eni donnez-m'en\ procure-
fen.
§ 131- Les pronoms moi et toi se mettent après
l'adverbe de lieu y, quand le verbe est à l'impératif:
menez-y mm. Dans le même cas les pronoms nom et
vous précèdent l'adverbe y: mmez-nous y\ fiez-vom y,
§ 132. Lorsque même modifie un pronom person-
nel, soit en sujet, soit en complément, on le fait tou-
jours précéder d'un pronom de la même personne :
J'irai moi-même; je le lui dirai moi-même; je le lui
dirai h lui-même.
§ 133. Les pronoms en complément doivent se
répéter avant chaque verbe: L'idée de ses malheurs le
'poursuit, le tourmente, Valable.
§ 134. Les pronoms personnels en sujet se répètent:
a. Avant tous les verbes qui sont à des temps
différents: Je soutiens et je soutiendrai qu^il a tort,
b. Quand on passe de l'affirmation à la négation et
réciproquement: Vous le dites et vous ne le prouvez
pas.
c. Quand les verbes sont liés par des conjonctions
autres que et et ni.
Lorsque les verbes sont au même temps, il n'est
pas de ligueur de répéter les pronoms : dis et sou^
tiens, ou je di^ et je soutiens.
§ 135. Lorsque le pronom le représente un adjec-
tif, un verbe ou toute une proposition, il demeure in-
variable; n\ais lorsqu'il représente un substantif, il
prend le genre et le nombre de ce substantif: Madame
êtes-vous satisfaite? — Oui, je le suis. Madame êtes-
vous la mère de cet enfant^ — Oui, je la mis, Am.Ur
sons-nousi, je le veux-.
§ 136. Ce Vest, ce les sont se disent de choses;