Boekgegevens
Titel: Abrégé de la grammaire française
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1866
2e éd; 1e dr.: 1855
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 1036
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_200062
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Abrégé de la grammaire française
Vorige scan Volgende scanScanned page
40
§ 126. Dans les verbes pronominaux on a encore
le pronom personnel se pour la troisième personne:
elle se fiatte de réussir, cet homme se trompe.
§ 127. Soi s'emploie pour lui et elle et se dit au sin-
gulier seulement, d'une personne et d'une chose. S'il se
dit de personnes, ou ne l'emploie qu'avec un sujet indé-
terminé ^ tels que: on, chacun, personne, etc.: On,
pense trop a soi ; chacun doit travailler pour soL
Si le sujet est déterminé on se sert de lui, elle : Le
roi le fit paraître devant lui.
§ 128. Quand les pronoms moi, toi, etc. sont em-
ployés avec la préposition chez, ces locutions signifient:
a la maison de: J'ai été chez vous, je viens de chez
lui.
§ 129. Les pronoms le^ la, les marchent après
me^ te. ^e, nous^ vous, mais avant lui et leur: Je
te le donnerai-, on nous Va promis; vous le lui ren-
drez,
§ 130. On emploie dans la première et la seconde
personne du présent de l'impératif, au lieu de yne et
te les pronoms moi et toi après de verbe : donnez-moi,
amuse-toi. On place alors aussi les pronoms le ^ la,
les, lui, leur, nous et vous après le verbe avec un
tiret, de manière que la, les précèdent les autres
pronoms: donnez-le lui., payez-le moi.
Il y a cependant trois exceptions à cette règle:
a. Lorsque le verbe à l'impérati! est employé néga-
tivement: Ne }i>e le donnez pas; ne le lui payez pas.
h. Lorsque deux verbes à l'impératif se suivent,
on peut placer les pronoms en question devant le der-
nier : rendez le moi ou me le payez ; dites-le lui ou
le lui écrivez.
c. On se sert de me et de te après le verbe à