Boekgegevens
Titel: Abrégé de la grammaire française
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1866
2e éd; 1e dr.: 1855
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 1036
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_200062
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Abrégé de la grammaire française
Vorige scan Volgende scanScanned page
36
§ 108. Quand il est nécessaire d'indiquer le rappro-
chement ou l'éloignement des objets, on place derrière
le substantif ci ou là : cet homme-ci. cet homme-la.
§ 109. Les adjectifs démonstratifs se répètent devant
chaque substantif : ces hommes et ces femmes sont
partis.
c. ]jES adjectifs numéraux.
§ 110. On a deux espèces d'adjectifs numéraux : les
adjectifs numéraux cardinaux: un, deux, trois, etc.
et les adjectifs numéraux ordinaux: le premier, le
second, etc. On dit simplement: les nombres cardi-
naux et les nombres ordinaux.
§ 111. A l'exception de premier et de second.
on forme tous les nombres ordinaux des cardinaux en
ajoutant ième à ceux qui se terminent par une con-
sonne, excepté cinq, qui fait cinquième. Ceux qui se
terminent en e changent cet e en icme: quatre,
trième; onze, onzième, etc. et neuf fait
Quoiqu'on ne dise pas l'unième, on se sert pourtant
de unième à la suite d'un autre nombre : le vingt
unième.
§ 112. On compte à la suite des nombres soixante
et quatre-vingts la série des unités jusqu'à dix-neuf:
soixante-neuf, soixante-dix, quatre-vingt douze, etc.
§ 113. Les nombres vingt et cent, multipliés par
un autre nombre, prennent s, deux cents, quatre
vingts; mais on les écrit sans s aussitôt qu'ils sont
suivis d'un autre nombre: deux cent treize, quatre
vingt deux. Mille ne prend jamais de s, en dans les
nombi'es de l'ère on écrit mil: Van mil huit cent
cinquante cinq.