Boekgegevens
Titel: Abrégé de la grammaire française
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1866
2e éd; 1e dr.: 1855
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 1036
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_200062
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Abrégé de la grammaire française
Vorige scan Volgende scanScanned page
31
II. Les adjectifs indiépinis.

§ 86. Ces adjectifs sont: chaque, quelque, quel-
conque, certain, nul, au^n, pas un, même, tel,
plusieurs, tout, autre, l'un et l'autre. Les quatre
premiers sont toujours adjectifs, et les autres s'em-
ploient quelquefois seuls, et alors ce sont de vrais
pronoms.
§ 87. Chaque est de deux genres; mais il n'a pas
de pluriel. On ne doit pas confondre cet adjectif avec
le pronom indéfini chacun. — Chaque se met toujours
avant le substantif, tandis que chacun occupe la place
du substantif: chaque dge a ses plaisirs; chacun a son
défaut; chacun de nous.
§ 88. Quelconque se place après le substantif :
donnez-en une raison quelconque; prendre un prétexte
quelconque.
§ 89. Certain signifie ordinairement quelque et se
dit de personnes et de choses. Certaine nouvelle est
plus usité que une certaine nouvelle.
§ 90. Nul, aucun et pas un ont à peu près la
même signification, et s'emploient toujours avec la néga-
tion , excepté aucun, qui peut aussi être employé sans
négation: Je ri!en ai nulle connaissance; il ny a pas
un homme qui ose dire cela; vous n'avez aucun ami;
aucun homme fut-il jamais plus heureux? Nul nie plus
fortement que les autres, et pas un exclut plus géné-
ralement que aucun.
Aucun s'emploie quelquefois au pluriel, surtout
quand il est suivi d'un substantif qui n'a pas de sin-
gulier : sans aucuns frais.
§ 91. Même (zelf) se place avant les substantifs et