Boekgegevens
Titel: Abrégé de la grammaire française
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1866
2e éd; 1e dr.: 1855
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 1036
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_200062
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Abrégé de la grammaire française
Vorige scan Volgende scanScanned page
21
2. les adjectifs indéfinis, qui se joignent aux sub-
stantifs sans les particulariser: quelque, chaque, tant,
plusieurs;
3. les adjectifdéterminatifs, qui déterminent la
signification du substantif: mon, ton, votre, ce, cette,
un, deux.
I. Les adjectifs qualificatifs.
a. La formation du i^minix
55. On forme le féminin des adjectifs qualificatifs
en ajoutant e à leur lettre finale : grand, grande,
petit, petite.
Exceptions. 1. Les adjectifs qui ont pour terminaison
un e au masculin ne changent pas au féminin : hon-
nête, aimahle, large.
2. Les adjectifs qui se terminent par eux, chan-
gent eux en euse : un homme courageux, une femme
courageuse.
3. Les adjectifs, se terminant par changent cette
terminaison en ve: un homme actif, une femme active.
§ 56. La plupart des adjectifs dont les lettres fina-
les l, n, s, ou t sont précédées d'une voyelle brève,
redoublent la consonne finale avant l'e du féminin : ôon ,
bonne; bas, basse; sot, sotte; maternel, maternelle.
Les adjectifs oii la consonne finale l est précédée, d'un
a ou d'un i font exception: fatal, fatale; vil, vile.
§ 57. Comme quelques substantifs qui sont terminés
par eur, et dont nous avons donné la forme féminine
§ 17 et § 18 s'emploient aussi adjectivement, les.mêmes
règles sont applicables à ces adjectifs: un espoir con-