Boekgegevens
Titel: Abrégé de la grammaire française
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1866
2e éd; 1e dr.: 1855
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 1036
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_200062
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Abrégé de la grammaire française
Vorige scan Volgende scanScanned page
120.
observations sue l'emploi de quelques conjonctions.
§ 280. Et; ni. La conjonction et sert à lier deux
propositions affirmatives ou une affirmative à une néga-
tive : Les hommes et les animaux se réjouissent de
leur existence. Cette branche plie et ne rompt pas.
La conjonction ne sert à unir deux propositions négati-
ves ou des parties semblables d'une proposition qui se
prennent dans la négative : Voyez les oiseaux du
ciel ; ils ne sèment, ni ne moissonnent C'est le sort ;
des choses humaines de ri!être ni stables, ni perma-
nentes.
Nous observons encore qu'avec le mot ni, on retran-
che ordinairement les mots de. du, de la, de l', des ■
qui précèdent les substantifs indéterminés : Isi exhor-
tations, ni réprimandes ne fi.nt impression sur lui.
L emploi de ni dans le second membre de la phrase ;
exclut l'emploi de pas dans le premier. Ne dites i
pas: Je ne suis pas riche, ni puissant; tuais dites: Je',
ne suis riche, ni puissant, ou ^e ne -mis ni riche ni i
Lorsque ni précède uu verbe à un mode personnel,,
il est encore suivi de ne, ce qui ne se fait pas lorsque;
le verbe est à l'infinitif: Je ne veux ni ne puis vous}
le dire. Vous ne devez ni le dire, ni l'écrire.
§ 281. Ou. La préposition « se met pour ou,,
entre deux noms de nombre, lorsque le substantif f
qui suit est susceptible de division : deux à trois heu- •
res ; dix h douze mètres. Mais on emploie ou, lorsque i
le substantif représente une personne ou une chose'
qui n'est pas divisible en plusieurs parties : quatre ou '
é,nq vaisseaux; neuf ou dix personnes.
Parce que; par ce que. Le premier signifie à\
cause que, par la raison que-, t'eus êtes aimé, parce'