Boekgegevens
Titel: Abrégé de la grammaire française
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1866
2e éd; 1e dr.: 1855
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 1036
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_200062
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Abrégé de la grammaire française
Vorige scan Volgende scanScanned page
112.
dit pas : Dessus la table, dessous la chaise, dehors
la maison, etc. Ce sont les prépositions équivalentes
qu'il faut employer. Cependant ils deviennent des pré-
positions quand ils sont précédés d'une autre préposi-
tion , et alors ils sont suivis du mot de : La faveur ■
met l'homme au-dessus de ses égaux. Otez cela de ■
dessous le buffet. On les emploie aussi comme telles,
quand on met ensemble les deux opposés et qu on ne;
met le substantif qu'après le dernier: Je l'ai cherché
dessus et dessous le lit. Tl y a des animaux dedans et
dessus la terre. Ln peste est dedans et dehors la ville.
^ Plutôt ; plus tôt. Plutôt sert à marquer le choix
que l'on fait d'une chose par préférence à une autre:
Plutôt m.ourir que de faire une lâcheté. Phis tôt
est le comparatif de tôt et opposé à plus tard.
Plus que; plus de. Plus est suivi de que, quand il
est adverbe de comparaison : mais il est suivi de la
préposition de, quand il est adverbe de quantité : Les
sages doutent plus que les ignorants. Il est plus (Cà
demi mort. H a plus de vingt ans. Mais si l'on
compare deux nombres, on emploie plus que: Vingt
est plus que dix.
Plis ne se .joint pas avec pas dans la négation. Ne
dites pas: je ne le ferai pas plus, mais dites: je ne
le ferai plus.
Encore dit-on non plus, pour aussi pas, qui n'est
pas Français: Tl ne nom a pas vus non plus; vous
n'en avez rien dit non plus.
Plus s'emploie quelquefois absolument, et sans que
la négation soit exprimée, c'est qu'alors un verbe est
sous-entendu: Plus de larmes, plus de soupirs, plus
de chaijrin.
On emploie tant et plus pour signifier: beaucoup.