Boekgegevens
Titel: Abrégé de la grammaire française
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1866
2e éd; 1e dr.: 1855
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 1036
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_200062
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Abrégé de la grammaire française
Vorige scan Volgende scanScanned page
109.
Tout cela a coûté bien Dat alles heeft veel geld
cher. gekost.
II entend dnr. Hij is hardhoorend.
Cet homme Jit le fanfaron ; Du- man was aan't pochen ;
mais il fut obligé de fi- maar hij weid genood-
Ier doux zaakt zich in te houden.
Monsieur, point tant de Mijnheer, niet zooveel woor-
paroles, coupez court. den, breek uw redenen af.
Ne trouvez pas mauvais que Neem niet kwalijk dat ik
je prenne cette liberté. die vr heid neem.
§ 268. Quelques adverbes qui ne se terminent pas
en ment, correspondent à certains adjectifs: Mal cor-
respond à mauvais; mieux à meilleur; pis à pire;
moins à moindre; bien à bon. Cependant on dit bon-
nement dans le sens de: Naïvement, avec simplicité:
Il a dit bonnement ce qu'il en pensait.
§ 269. Beaucoup d'adverbes de manière prennent,
comme les adjectifs, les degrés de qualification, ou
plutôt de modification, et en cela ils suivent les règles
des adjectifs. Quatre adverbes forment ces degrés d'une
manière irrégulière :
bien, mieux, le mieux,
mal. pis, le pis.
beaucoup. plus. le plus,
peu, moins, le moins.
§ 270. L'adverbe n'a pas de complément, cepen-
dant il y a quinze adverbes qui conservent le complé-
ment de l'adjectif dont ils sont formés, et en ce cas,
ils prennent le caractère de prépositions. Béjiendam-
ment, difdrewment et indépendamment pren7ient de.
Conformément, préférahlement, privativement, pro-
portionnément prennent à. Relativement, conséqnem-
ment, antérieurement, convenablement, exclusiriement,