Boekgegevens
Titel: Abrégé de la grammaire française
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1866
2e éd; 1e dr.: 1855
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 1036
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_200062
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Abrégé de la grammaire française
Vorige scan Volgende scanScanned page
98.
OÙ de n'est qu'un mot explétif: Un fripon d'enfant;
une drôle d^affaire; quel chien de métierl
Quelquefois on retranche le verbe qui précède la pré-
position de, lorsque ce verbe peut aisément être sup-
pléé: Aimitôt les ennemis de i enfuir et de jeter
les armes (se hâtèrent de s'enfuir). Il s éloigna, et
nous de rire (nous commençâmes de rire).
De, suivi d'un adjectif ou d'un participe passif,
s'emploie souvent pour un pronom relatif, avec le verbe
être : Il y eut mille hommes de tués (qui furent
tués) Sur trente batailles q^ui furent livrées, il ny
en eut pas une de perdue.
On fait encore usage de la préposition de après les
adjectifs qui servent à marquer la dimension, lorsque
le terme qui suit est la dimension elle-même: Cette
poutre est longue de vingt pieds. Cet homme est plus
grand que moi de toute la tête. On dit encore: Cette
poutre a vingt pieds de longueur.
§ 252. A. La préposition à, suivie d'un infinitif,
peut signifier le gérondif: A le voir, on juge de son
état (en le voyant). A compter de ce jour; à partir
de telle époque; à Uen croire
Quelquefois à, suivi du pronom relatif que, exprime
une concurrence : Ils dansaient à q^ui mieux mieux.
Tirons qui fera. à qui jouera le preynier. Dis-
puter à qui obtiendra une faveur.
A s emploie aussi dans des exclamations pour implorer
du secours, ou pour avertir et souhaiter: A moi! (help!)
Au feu! ybrand!) Au voleur! (dieven !) A Vassassinl
(moord!) A bas! (weg met..) A votre santé\
§ 253. DE, PAR. Le complément d'un verbe passif
s'exprime à l'aide' des prépositions de et par. On em-
ploie de, lorsqu'il s'agit dune opération de l'âme: