Boekgegevens
Titel: Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: C. van der Post jr, 1862
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 678 D 63
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205535
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm), Proza (teksten), Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Vorige scan Volgende scanScanned page
64
Et, comme il était absorbé dans cette pensée, un autre
voyageur survint, et celui-ci, ayant fait ce qu'avait fait le pre-
mier, et s'étant trouvé aussi impuissant à remuer le rocher,
s'assit en silence et baissa la tête.
Et après celui-ci, il en vint plusieurs autres, et aucun ne
put mouvoir le rocher, et leur crainte à tous était grande.
Enfin, l'un d'eux dit aux autres: „Mes frères, prions notre
Père qui est dans les cieux; peut-être qu'il aura pitié de nous
dans cette détresse."
Et cette parole fut écoutée, et ils prièrent de cœur le Père
qui est dans les cieux.
Et, quand ils eurent prié, celui qui avait dit: „Prions," dit
encore: „Mes frères, ce qu'aucun de nous n'a pu faire seul^
qui sait si nous ne le ferons pas tous ensemble?"
Et ils se levèrent, et tous ensemble ils poussèrent le ro-
cher, et le rocher céda, et ils poursuivirent leui* route en paix.
Le voyageur, c'est l'homme, le voyage c'est la vie, le rocher
ce sont les misères qu'il rencontre à chaque pas sur sa route.
Aucun homme ne saurait soulever seul ce rocher; mais DIEU
en a mesuré le poids de manière qu'il n'arrête jamais ceux qui
voyagent ensemble
charles-hubert millevoye naquît à Abbeville (Sorame), le 24 décembre
1782, et mourut à Paris, le 12 août 1816. A l'âge de treize ans il per-
dit son père; cette mort, qui fit sur lui une profonde impression, lui causa
bien longtemps les plus vifs regrets, comme le prouve la pièce touchante
que nous allons citer, intitulée C Anniversaire. li eut pour premier maître
un oncle qu'il aimait beaucoup, et continua ses études au collège d*Abbe-
viiie, jusqu'au moment où la révolution vint fermer les écoles. Un pro-
fesseur, nommé Bardoux, réussit à développer ses heureuses dispositions,
surtout celles qu*il montra de bonne heure pour la poésie; car le jeune
poète n'avait pas encore quinze ans, qu'il composait déjà des morceaux
jugés dignes de trouver une place dans des choix de petites pièces de poésie.
Hors d'état, incapable de produire aucun effet.
2) On dit figurémeut et familièrement, pousser a la roue, à la brouette,
pour dire, aider, favoriser, servir.
Allégorie ingéuieuse, belle et claire.