Boekgegevens
Titel: Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: C. van der Post jr, 1862
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 678 D 63
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205535
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm), Proza (teksten), Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Vorige scan Volgende scanScanned page
63
Donnez! pour être aimés du bieu qui se fit homme,
Pour que le méchant même en s'inclinant vous nomme,
Pour que votre foyer soit calme et fraternel;
Donnez! afin qu'un jour, à votre heure dernière,
Contre tous vos péchés vous ayez la prière
D'un mendiant puissant au Ciel
L'abbé félicité-kobekt de Lamennais, né à St.-Malo, en juin 1782,
d'une famille d'armateurs anoblie par Louis XVI, mourut à Paris en 1854.
D'un esprit turbulent et d'un caractère altier, il se montra indisciplinable
en matière de religion. Cependaut son frère aîné, Tabbé Jean Marie,
parvint à le ramener à ses propres sentiments. Après un premier écart,
pendant sa jeunesse, il revint avec ardeur à la foi catholique et publia
plusieurs ouvrages pieui ou utiles. Son style reluit d'une chaleur inté-
rieure et sans cesse active; il y mesure paroles et couleurs.
Aidez-vous les uns les autres.
Un homme voyageait dans la montagne, et il arriva en un
lieu où un gros rocher, ayant roulé sur le chemin, le rem-
plissait tout entier*), et hors du chemin il n'y avait ^point
d'autre issue ni à gauche ni à droite. ' '
Or, cet homme, voyant qu'il ne pouvait continuer son voyagç
à cause du rocher, essaya de le mouvoir pour se faire un pas-
^e; il se fatigua beaucoup à ce travail, et tous ses efforts
furent vains.
Ce que voyant, il s'assit plein de tristesse et dit: „Que
sera-ce de moi lorsque la nuit viendra et me surprendra dans
cette solitude, sans nourriture, sans abri, sans aucune défense, ^
à l'heure où les bêtes féroces sortent pour chercher leur proie?"

1) On reproche à M. Victor Hugo deux défauts dominants: une pas-
sion excessive pour Tantithèse, pour l'opposition entre le bien et le mal,
entre le beau et le laid, qui lui fait négliger l'idée pour ^e langage.
Encombrer, faire embarras dans quelque passage.
3) Synonymes, sortie, passage.
*) Pour, que vais^je devenir?