Boekgegevens
Titel: Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: C. van der Post jr, 1862
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 678 D 63
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205535
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm), Proza (teksten), Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Vorige scan Volgende scanScanned page
267.
Les Éléens ont l'administration des jeux Olympiques depuis
quatre siècles; ils ont donné à ce spectacle toute la perfection
dont il était susceptible, tantôt en introduisant de nouvelles
espèces de combats, tantôt en supprimant ceux qui ne rem-
plissaient point l'attente de l'assemblée. C'est à eux qu'il ap-
partient d'écarter les manœuvres et les intrigues, d'établir l'équité
dans les jugements, et d'interdire le concours aux nations étran-
gères à la Grèce, et même aux villes grecques accusées d'avoir
violé les règlements faits pour maintenir l'ordre pendant les fêtes.
Ils ont une si haute idée de ces règlements, qu'ils envoyèrent
autrefois des députés chez les Égyptiens, pour savoir des sages
de cette nation, si en les rédigeant on n'avait rien oublié: un
article essentiel, répondirent ces derniers: „dès que les juges
sont des Éléens, les Eléens devraient être exclus du concours."
Malgré cette réponse, ils y sont encore admis aujourd'hui, et
plusieurs d'entre eux ont remporté des prjx, sans que l'intégrité
des juges ait été soupçonnée. 11 est vrai que pour la mettre
plus à couvert, on a permis aux athlètes d'appeler au sénat
d'Olympie du décret qui les prive de la couronne.
A chaque olympiade, on tire au sort les juges ou présidents
des jeux; ils sont au nombre de huit, parce qu'on en prend un
de chaque tribu. Ils s'assemblent à Élis avant la célébration
des jeux, et pendant l'espace de dix mois ils s'instruisent en
détail des fonctions qu'ils doivent remplir; ils s'en instruisent
sous des magistrats qui sont les dépositaires et les interprètes
des règlements dont je viens de parler. Afin de joindre l'ex-
périence aux préceptes, ils exercent, pendant le même intervalle
de temps, les athlètes qui sont venus se faire inscrire pour dis-
puter le prix de la course et de la plupart des combats à pied.
Plusieurs de ces athlètes étaient accompagnés de leurs parents,
de leurs amis, et surtout des maîtres qui les avaient élevés; le
désir de la gloire brillait dans leurs yeux, et les habitants d'Elis
paraissaient livrés à la joie la plus vive. J'aurais été surpris
de l'importance qu'ils mettaient à la célébration de leurs jeux,
si je n'avais connu l'ardeur que les Grecs ont pour les specta-
cles, et l'utilité que les Éléens retirent de celte solennité.