Boekgegevens
Titel: Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: C. van der Post jr, 1862
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 678 D 63
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205535
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm), Proza (teksten), Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Vorige scan Volgende scanScanned page
28
que sais-je? d'autres qui ue parlent qu'allemand ou anglais;
d'autres qui parlent un français que je n'entends pas davantage.
Si je sors de mon trou pour passer chez gent voisine, c'est de
même; je ne comprends plus personne. Les bêtes d'aujourd'hui
ont tant d'esprit! enfin, vous le dirai-je, à force d'en avoir,
ils en ont si peu que notre vieux âne en avait davantage que
les singes de ce temps-ci. „Je priai mon lapin de ne plus avoir
d'humeur, et je lui dis que j'aurais soin de lui et de ses ca-
marades, s'il s'en trouvait encore. 11 me promit de me dire
ce qu'il disait à La Fontaine, et de me mener chez ses vieux
amis. 11 m'y mena, en effet. La grenouille qui n'était pas
tout à fait morte, quoiqu'il l'eût dit, était de la plus grande
modestie, en comparaison des autres animaux que nous voyons
tous les jours; ses crapauds, ses cigales chantaient mieux que
nos rossignols; ses loups valaient mieux que nos moutons. --
„Adieu, petit lapin, je vais retourner dans mes bois, à mes
champs et à mon verger. J'élèverai une statue à La Fontaine,
et je passerai ma vie avec les bètes de ce bonhomme."
Nous en revenons à m. de jussieu, qu'il suffit de consulter lorsqu'on
veut faire une heureuse citation. Cet écrivain moraliste a augmenté, en
1844-, son recueil de Fables de toutes les pièces de vers composées par
i*auteur pour sou petit journal de la jeunesse, intitulé le Bon Génie. Le
fragment que nous tirons de cet ouvrage, donnera une idée des belles
inspirations du poète.
La Prière.
Heureux celui qui sait prier!
Heureux celui dont la jeune âme,
Brûlant d'une céleste flamme.
S'élève vers son dieu pour le glorifier!
Quand l'astre du matin ramène la lumière,
J'admire sou éclat, je bénis son retour,