Boekgegevens
Titel: Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: C. van der Post jr, 1862
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 678 D 63
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205535
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm), Proza (teksten), Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Vorige scan Volgende scanScanned page
19^
Un Marin hollandais à Pierre-le-Grand.
(Chant de la Hollande).
Le Czar parmi des mâts, des ancres, des cordages,
Aperçoit un vieillard sur le rivage assis,
'Il s'informe, il apprend, par de nombreux récits.
Que son bras sur les mers longtemps fut redoutable.
Le support^) d'un canon renversé sur le sable
Soutenait ce guerrier affaibli par les ans.
Les derniers feux du jour frappaient ses cheveux blancs,
Et leur douce lumière, éclairant son visage,
Semblait le ranimer sous les rides de l'âge.
Ses regards cependant, pleins de sérénité.
Erraient tranquillement sur ce port agité.
Pierre en l'interrogeant ne se fait point connaître;
Ignoré dans ces murs, il se plaisait à l'être;
Tous deux ils se parlaient sans étude et sans art :
„Etranger," lui disait cet auguste vieillard,
„Un charme involontaire arrête ici ma vue.
„Ces rives, cette mer que j'ai longtemps connue,
„Tous ces grands mouvements intéressent mon cœur,
„Et de mes sens glacés raniment la langueur,
îiJ'aime à voir ces vaisseaux, soutiens de ma patrie,
„Ailleurs règne des arts la brillante industrie,
„On voit des mines d'or, on voit des champs féconds.
„Le ciel à nos climats refusa les moissons 3),
„Et l'or n'y germe point dans le sein des montagnes:
un certain Mathias de réclamer un coq qu'on lui avait volé, répéta si
souvent le sujet de sa cause, qu'il finit par s'embrouiller, et, qu'au lieu de
dire Mathiœ, il dit galli Mathias.
1) Czar, se pr, gzar. On écrit aussi tzar, autocrate de la Russie.
L'imjiératrice portait le titre de czarine.
2) L'atFût.
3) Le fait est qu'en Hollande, la récolte des blés suffit à peine à la
consommation.
13