Boekgegevens
Titel: Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: C. van der Post jr, 1862
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 678 D 63
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205535
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm), Proza (teksten), Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Vorige scan Volgende scanScanned page
218.
Dont les profonds ennuis empoisonnent le cours?
Mais je sens que mon âme, enfin moins oppressée,
[Il se couche).
Laisse en un vague heureux s'éteindre ma pensée.
Oh! bienfait inconnu! Mes yeux et mes esprits
S'affaissent lentement, par le sommeil sui-pris.
{Il s'endort, et rêve tout haut).
Que vois-je? et quel pouvoir... dans ces demeures sombres,
De ceux que j'ai proscrits. . . a ranimé les ombres?
Que voulez-vous de moi, transfuges des tombeaux?
De vos corps déchirés vous m'offrez les lambeaux!
J'ai puni vos forfaits... j'ai puni vos complices....
Tremblez qu'on ne vous traîne à de nouveaux supplices!...
Je les vois tous, les bras vers mon lit étendus.
Agiter leurs poignards sur mon sein suspendus.
0 dieux! à me frapper leurs mains sont toutes prêtes.
{Il se lève en dormant).
A moi, lecteurs ! à moi ! ... J'avais proscrit leurs têtes,
Je les revois encor?... Chassez tous ces pervers!
Et que vos fouets sanglants les rendent aux enfers!
Sylla le veut... l'ordonne.., obéissez
(Il retombe sur un Ut).
Sommaire.
Le roi de Mycènes, l'infortuné Thy este, que poursuit en tous lieux la
vengeance d'Atrée, vit retiré à Chaicir, vers l'Euripe ou détroit de Né-
grepont: sans appui, sans secours, sans amis, il se voit entièrement aban-
donné. Son barbare frère est loin de le soupçonner si près de lui; mais
ce prince, craignant s'il est reconuu, de tomber sous les coups d'Atrée,
qui, en effet, se dispose à le faire périr par la main même de son fils,
du généreux Plisthène, veut quitter l'île d'Eubée, fuir des bords dange-
reux, où il ne peut espérer de repos. Sa fille Théodamie s'oppose à ce
départ, et le prie d'attendre au moins que le roi d'Argos se soit éloigné.
Thyeste insiste et apprend à Théodamie que de funestes présages se sont
1) Que les remords et les cris d'une conscience coupable sont bien ex-
primés dans ce morceau! que de cuisants reproches 1