Boekgegevens
Titel: Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: C. van der Post jr, 1862
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 678 D 63
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205535
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm), Proza (teksten), Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Vorige scan Volgende scanScanned page
200.
Conviction de Polyeucte.
Je n'adore qu'un dieu, maître de l'Univers,
Sous.qui tremble le ciel, la terre, et les enfers;
Un dieu qui, nous aimant d'une amour ') infinie.
Voulut mourir pour nous avec ignominie;
Et qui, par un effort de cet excès d'amour,
Veut pour nous en victime être offert chaque jour.
Mais j'ai tort d'en parler à qui ne peut m'entendre.
Voyez l'aveugle erreur que vous osez défendre:
Des crimes les plus noirs vous souillez tous vos dieux;
Vous n'en punissez point qui n'ait son maître aux cieux;
La prostitution, l'adultère, l'inceste.
Le vol, l'assassinat, et tout ce qu'on déteste,
C'est l'exemple qu'à suivre offrent vos immortels.
J'ai profané leur temple, et brisé leurs autels
Je le ferais encor, si j'avais à le faire
Même aux yeux de Félix, même aux yeux de Sévère,
Même aux yeux du Sénat, aux yeux de l'empereur!
Sommaire.
Rodrigue, surnommé le Cid, fils de don Diègue, seigneur castillan,
après avoir satisfait à l'honneur et vengé son père, offensé par don Gor-
mas, père de Chimcne, se livre au désespoir en songeant que cette beauté
est à jamais perdue pour lui. 11 a tué le père d^ son amante, qui ne
saurait donner sa main à Tassassin de l'auteur denses jours. Rodrigue veut
s'arracher la vie. Don Diègue l'arrête, lui apprend que déjà une flotte
est entrée dans le fleuve... Une heure encore, et les Maures vont sur-

M Amour était autrefois féminin au singulier.
2) Polyeucte a rendu témoignage de sa foi en renversant les idoles à la
vue du peuple.
3) voltaire fait remarquer, que ce vers se retrouve dans le Cid, et ;
qu'il est à sa place dans les deux pièces. ,