Boekgegevens
Titel: Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: C. van der Post jr, 1862
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 678 D 63
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205535
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm), Proza (teksten), Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Vorige scan Volgende scanScanned page
199.
Songe de Pauline i).
Je l'ai vu, cette nuit, le malheureux Sévère,
La vengeance à la main, l'œil ardent de colère.
Il n'était point couvert de ces tristes lambeaux
Qu'une ombre désolée emporte des tombeaux;
Il n'était point percé de ces coups pleins de gloire
Qui, retranchant sa vie, assurent sa mémoire.
Il semblait triomphant, et tel que sur son char.
Victorieux, dans Eome entre notre César.
Après un peu d'effroi que m'a donné sa vue:
„Porte à qui tu voudras la faveur qui m'est due,
„Ingrate," m'a-t-il dit, „et, ce jour expiré,
„Pleure à loisir l'époux que tu m'as préféré."
A ces mots j'ai frémi, mon âme s'est troublée;
Ensuite, des chrétiens une impie assemblée,
Pour avancer l'effet de ce discours fatal,
A jeté Polyeucte aux pieds de son rival.
Soudain à son secours j'ai réclamé mon père.
Hélas! c'est de tout point ce qui me désespère;
J'ai vu mon père même, un poignard à la main.
Entrer le bras levé pour lui percer le sein.
Là, ma douleur trop forte a brouillé ces images;
Le sang de Polyeucte a satisfait leurs rages
Je ne sais ni comment, ni quand ils l'ont tué;
Mais je sais qu'à sa mort tous ont contribué:
Voilà quel est mon songe.
1) Si ce songe est un hors-d'œuvre dans la pièce, il n'en est pas moins
pour cela un beau morceau de déclamation.
2) Rages ne se dit plus au pluriel.