Boekgegevens
Titel: Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: C. van der Post jr, 1862
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 678 D 63
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205535
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm), Proza (teksten), Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Vorige scan Volgende scanScanned page
170.
Si ta lecture enfin, dolente psalmodie,
Ne dit rien, ne peint rien à mon âme engourdie,
Cesse, ou laisse-moi fuir. Ton regard abattu
Du regard de Méduse a Taffreuse vertu
L'auditeur, qu'ont glacé tes sons et ta présence,
Croit subir le supplice inventé par Mézence^):
Tu rattaches vivant au cadavre d'un mort.
Attentif à ta voix, Phébus môme s'endort;
Sa défaillante main laisse tomber sa lyre.
C'est peu d'aimer les vers, il faut les savoir lire;
Il faut avoir appris cet art mélodieux
De parler dignement le langage des dieux;
Cet art qui. par les tons des phrases cadencées.
Donne de l'harmonie et du nombre aux pensées;
Cet art de déclamer, dont le charme vainqueur
Assujettit l'oreille et subjugue le cœur.
...D'un débit doux, heureux, l'innocente imposture,
Sans trop annoncer l'art, embellit la nature.
Et les traits que la Muse éternise en ses chants,
Eécités avec grâce, en seront plus touchants;
Ils laisseront dans l'âme une trace durable.
Du génie éloquent empreinte inaltérable,
Et rien ne plaira plus à tous les goûts divers
Qu'un organe flatteur déclamant de beaux vers.
Jadis on les chantait: les annales antiques
De Moïse et d'Orphée exaltent les cantiques.
Te faut-il rappeler ces prodiges connus?
Ces rochers attentifs à la voix de Linus?
Et Sparte qui s'éveille aux accents de Tyrtée^),
î) Le mot vertu est pris ici dans l'acception de propriété.
2) MÉZENCE, roi cruel d'Étrurie (pcrsonuage mythologique).
3) Ce grand poète, né à Athènes, florissait entre les années 684 et 66(5
avant J.-C. L'oracle ayant ordonné aux Lacédémoniens de prendre un
général parmi les Athéniens, ils choisirent tyrtée. D'abord il fut battu
dans la seconde guerre de Messénie; mais il excita tellement les troupes
lacédémoniennes, par ses vers, qu'il leur lit remporter une victoire complète.
11 ne nous reste que quelques fragments de ses poésies.