Boekgegevens
Titel: Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: C. van der Post jr, 1862
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 678 D 63
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205535
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm), Proza (teksten), Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Vorige scan Volgende scanScanned page
Allait changer d'état, de nom, d'habillement,
Et peut-être de caractère.
Colas, lui, n'était que Colas,
Pils de Perrette et de son mari Pierre.
11 aimait tant Fanfan qu'il ne le quittait pas;
Fanfan le chérissait de même.
Ils arrivent. Chloé prend son fils dans ses bras :
Son étonnement est extrême,
Tant il lui paraît fort, bien nourri, gros et gras!
Perrette de ses soins est largement payée.
Voilà Perrette renvoyée;
Voilà Colas que Fanfan voit partir.
Trio de pleurs: Fanfan se désespère; •
Il aimait Colas comme un frère:
Sans Perrette et sans lui que va-t-il devenir?
Il fallut se quitter. On dit à la nourrice:
„Quand de votre hameau vous viendrez à Paris,
N'oubliez pas d'amener votre fils,
Entendez-vous, Perrette? On lui rendra service."
Perrette, le cœur gros, mais plein d'un doux espoir.
De son Colas déjà croit la fortune faite.
De Fanfan cependant Chloé fait la toilette.
Le voilà décrassé, beau, blanc; il fallait voir!
Habit moiré, toque d'or, riche aigrette.
On dit que le fripon, se voyant au miroir,
Oublia Colas et Perrette.
„Je voudrais à Fanfan porter cette galette,"
Dit la nourrice un jour: „Pierre, qu'en penses-tu?
Voilà tantôt six mois que nous ne l'avons vu.
Pierre y consent; Colas est du voyage.
Fanfan trouva (l'orgueil est de tout âge)
Pour son ami, Colas trop mal vêtu:
Sans la galette, il l'aurnit méconnu.
Perrette accompagna ce gâteau d'un fromage.
De fruits et de raisins, doux trésors de Bacchus.
Les présents furent bien reçus:
Ce fut tout; et tandis qu'elle n'est occupée