Boekgegevens
Titel: Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: C. van der Post jr, 1862
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 678 D 63
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205535
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm), Proza (teksten), Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Vorige scan Volgende scanScanned page
105
la mère supérieare écrit à Nevers, afin d'engager les sœurs à leur envoyer
par la Loire, pour quelques jours seulement, le perroquet vanté. On dé-
libère, on hésite; le sacrifice est grand; mais comment refuser?... Enfin
le sort en est jeté; l'oiseau chéri part, non sans laisser bien des regrets
après lui: tout est en deuil. ... Or, il advint que le coche d'eau qui
transportait le saint néophyte, comptait parmi les passagers quelques per-
sonnes de mœurs suspectes: trois dragons, une nourrice et plusieurs hommes
du bas peuple. L'oiseau dévot, cédant à l'instinct qui le porte au mal, oublie
bientôt ses oraisons, ne respecte plus ni mystères ni dogmes, et va même
jusqu'à les tourner en ridicule. Il fait des jurements, il blasphème; en
un mot, Texercice des pratiques religieuses a fait place aux gros mots.
La prieure attend avec une vive impatience notre voyageur au débarca-
dère; il arrive. On Taccueille avec transport; on lui dit d'un ton doucereux:
mon mignon, mon bijou, épithètes auxquelles il répond par ce sacrilège:
mille pipes des diables! Inutile de dire quelle fut la consternation géné-
rale;... wles jeunes sœurs crurent qu'il parlait grec," et s'imaginent avoir
été mystifiées. Cette affaire fut d'un grand scandale dans toute la commu-
nauté. Le libertin est aussitôt renvoyé; les Visitandines du couvent de
S^evers se persuadent que l'oiseau s'est perverti dans la mauvaise compagnie
des religieuses de Nantes. Une enquête officielle est ouverte sur le chan-
gement subit de celui qui aimait Tordre et la vertu. Des explications fa-
vorables sont données à des apparences qui étaient mauvaises: Ver-Vert se
sent transporté de Tenvie de se convertir; on lui impose une pénitence;
il rentre en grâce; et, après avoir observé plusieurs jours d'abstinence, il
finit par manger trop de sucreries, et meurt des suites d'une indigestion i)
grave, aux grands regrets des âmes dévotes.
Ver-Vert.
Dans maint auteur de science profonde
J'ai lu qu'on perd à trop courir le monde;
Très-rarement en devient-on meilleur:
Un sort errant ne conduit qua Terreur
Sèvre Nantaise. — L'ordre de la Visitation à Nantes, était une congrégation
pour de jeunes filles contrites et repentantes; il avait été fondé par St.
François de Sales, évêque de Genève.
1) Pron. ain-di-ges-thi'On.
2) C'est pourquoi Ton dit proverbialement: »pierre qui roule n'amasse
pas de mousse."