Boekgegevens
Titel: Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: C. van der Post jr, 1862
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 678 D 63
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205535
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm), Proza (teksten), Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Vorige scan Volgende scanScanned page
96
devinrent les armes de la ville, et Ton résolut non-seulement
de placer leur effigie dans le blason, sur les fontaines et les
enseignes, dans les horloges et sur les monuments de la capi-
tale; mais encore de s'en procurer de vivants, qui seraient
nourris et logés aux frais des habitants. Ce n'était pas chose
difficile, on n'avait qu'à étendre la main vers la montagne, et
à choisir. Deux jeunes oursins furent pris et amenés à
Berne, où bientôt ils devinrent, par leur grâce et leur gentil-
lesse, un objet d'idolâtrie pour les bourgeois de la ville.
„Sur ces entrefaites, une vieille fille fort riche, et qui, vers
les dernières années de sa vie, avait manifesté pour ces aima-
bles animaux une affection particulière, mourut, ne laissant
d'autres héritiers que des parents fort éloignés. Son testament
fut ouvert avec les formalités d'usage, en présence de tous les
intéressés. Elle laissait 60,000 livres de rente aux ours, et
3,000 francs une fois donnés à l'hôpital de Berne pour y fonder
un lit en faveur de l'un des membres de sa famille. Les
ayants droits attaquèrent le testament, sous prétexte de capta-
tion; un avocat d'office fut nommé aux défendeurs et comme
c'était un homme d'un grand talent, l'innocence des malheureux
quadrupèdes^), que l'on voulait spolier*) de leur héritage,
fut publiquement reconnue, le testament déclaré bon et vala-
ble s), et les légataires furent autorisés à entrer immédiatement
en jouissance.
„La chose était facile: la fortune de la donatrice consistait
en argent comptant. Les 1,200,000 francs qui la composaient
furent versés au trésor de Berne, que le gouvernement déclara
1) Pléonasme ; c'est d'ailleurs ourson qu'il fallait dire. Le mot oursin
indique un coquillage à épines mobiles, nommé hérisson de mer. En terme
de pelleterie, on appelle oursin la fourrure d'un ours.
2) Défendeur, défenderesse, se dit de toute personne qui se défend en
justice. Il est opposé à demandeur, demanderesse. Défenseur officieux,
se dit de celui qui fait l'office de défendre les accusés.
3) On pron. koua-dru-pède.
4) Bonaparte a dit loi spoliatrice.
5) Valable, qui doit être reçu en justice; valide, qui a les conditions'
requises par la loi.