Boekgegevens
Titel: Choix de lectures françaises: à l'usage des maisons d'éducation et des personnes qui aiment la prose et la poésie: littérature de l'adolescence et de l'âge mûr
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: J.-G. Broese, 1868
2e ed
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 8885
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202173
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Choix de lectures françaises: à l'usage des maisons d'éducation et des personnes qui aiment la prose et la poésie: littérature de l'adolescence et de l'âge mûr
Vorige scan Volgende scanScanned page
mmmm
16
«'élance à la poursuite du condamné. Il atteint la chaise à l'entrée
de la rue de Jérusalem, l'arrête, l'ouvre; mais il n'y trouve plus
que... Mlle, de La Valette; son père était déjà sauvé 1).
THOMAS MORDS.
Si les anciens s'enorgueillissent de Socrate, les chrétiens, sans
compter même les martyrs, peuvent présenter un grand nombre
d'exemples de celle force généreuse de l'âme, auprès rte laquelle
l'irritation ou l'aballemenl qui portent à se luer ne sont dignes que
de pitié. Thomas Morus, chancelier de Henri VIII, pendant une an-
née entière, enfermé dans la tour de Londres, refusa tous les jours
ies offres qu'un roi trés-puissant lui faisait faire pour rentrer à son
service, en étoulfanl le scrupule de sa conscience qui l'en tenait
éloigné. Thomas Morus sul mourir pendant une année, mourir en
aimant la vie, ce qui redouble encore la grandeur du sacrifice. Écri-
vain célèbre, il aimait ces occupations intellectuelles qui remplissent
toutes les heures d'un intérêt toujours croissant. Une fille chérie,
une fille qui pouvait comprendre le génie de son père, répandait sur
l'intérieur de sa maison un charme habiluel. Il était dans un donjon,
derrière ces grilles qui ne laissent pénétrer qu'une lueur brisée par
des barreaux funèbres; et non loin de cet horrible séjour une
campagne délicieuse, sur les bords verdoyants de la Tamise, lui
offrait la réunion de tous les plaisirs que les affections de famille et
les études philosophiques peuvent donner. Cependant il (ut inébran-
lable: réchafaud ne put rinliniider; sa santé cruellement altérée
n'affaiblit point sa résolution; il trouva des forces dans ce foyer del ame
qui esl inépuisable, parce qu i! doiî être éternel. Il mourut 2) parce
qu'il le voulait, immolant à sa conscience le bonheur avec la vie,
sacrifiant loules les jouissances à ce sentiment du devoir.
Mme. de Staël.
1) Trois Anglais, le général Wilson, le capitaine Hutchinson et
Bruce lui firent passer la frontière sous le déguisement d'un colonel
anglais.
2) Le 6 Mai 1535.