Boekgegevens
Titel: Choix de lectures françaises: à l'usage des maisons d'éducation et des personnes qui aiment la prose et la poésie: littérature de l'adolescence et de l'âge mûr
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: J.-G. Broese, 1868
2e ed
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 8885
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202173
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Choix de lectures françaises: à l'usage des maisons d'éducation et des personnes qui aiment la prose et la poésie: littérature de l'adolescence et de l'âge mûr
Vorige scan Volgende scanScanned page
314
»D'enfants qu'on a trouvés en larmes
»Et qu'on a laissés souriant!
»Les biens que je donne à qui m'aime
»Jamais dieu ne les retira.
»L'or que sur le pauvre je sème
»Pour le riche au ciel germera."
LA TOMBE ET LA ROSE.
La tombe dit à la rose:
»Des pleurs dont l'aube t'arrose
Que fais-tu, fleur des amours?"
— La rose dit à la tombe:
»Que fais-tu de ce qui tombe '
Dans ton gouffre ouvert toujours?"
La rose dit: »Tombeau sombre, î
De ces pleurs je fais, dans l'ombre, J
Un parfum d'ambre et de naiel."
— La tombe dit: »Fleur plaintive.
De chaque àme qui m'arrive
Je fais un ange du ciel!"
SONGE DE CROMWELL.
Écoute: — Étant enfant, j'eus une vision. —
J'avais été chassé pour basse extraction
De ces nobles gazons que tout Oxford renomme.
Et qu'on ne peut fouler sans être gentilhomme.
Rentré dans ma cellule, en mon cœur indigné,
Je pleurais, maudissant le jour où je suis né.
La nuit vint; je veillais, assis près de ma couche.
Soudain ma chair se glace au souffle d'une bouche,
Et j'entends près de moi dans un trouble mortel,
Une voix qui disait: Honneur au roi Cromwell!
Elle avait à la fois, cette voix presque éteinte.
L'accent de la menace el l'accent de la plainte..