Boekgegevens
Titel: Choix de lectures françaises: à l'usage des maisons d'éducation et des personnes qui aiment la prose et la poésie: littérature de l'adolescence et de l'âge mûr
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: J.-G. Broese, 1868
2e ed
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 8885
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202173
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Choix de lectures françaises: à l'usage des maisons d'éducation et des personnes qui aiment la prose et la poésie: littérature de l'adolescence et de l'âge mûr
Vorige scan Volgende scanScanned page
28V)
nationale dans le fœnr de ses compatriotes. La liberté et la gloire
de la France font le principal objet de ses chants, c'est par là
surtout qu'il a captivé l'amour des Français. On doit regretter
pourtant sa partialité aveugle en politique, et la licence de quelques-
unes de ses chansons.
ADIEUX DE MARIE STUART.
Adieu, charmant pays de France,
Que je dois tant chérir!
Berceau de mon heureuse enfance,
Adieu! le quitter, c'est mourir.
Toi que j'adiqitai pour patrie,
El d'où je crois me voir bannir.
Entends les adieux de Marie,
France, et garde son souvenir.
Le vent souffle, on quitte la plage;
Et, peu touché de mes sanglots.
Dieu, pour me rendre à ton rivage,
Dieu n'a point soulevé les flots!
Lorsqu'aux yeux du peuple que j'aime.
Je ceignis les lis éclatants,
Il applaudit au rang suprême
Moins qu'aux charmes de mon printemps,
En vain la grandeur souveraine
M'allenil chez le sombre Écossais,
Je n'ai désiré d'être reine
Que pour régner sur des Français.
L'amour, la gloire, le génie,
Ont trop enivré mes beaux jours ;
Dans l'inculte Calédonie
Do mon sort va changer le cours.
Hélas! un présage terrible
Doit livrer mon canu' à l'efl'roi:
J'ai cru voir dans un songe horrible
Un échafaud dressé pour moi.
13