Boekgegevens
Titel: Choix de lectures françaises: à l'usage des maisons d'éducation et des personnes qui aiment la prose et la poésie: littérature de l'adolescence et de l'âge mûr
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: J.-G. Broese, 1868
2e ed
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 8885
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202173
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Choix de lectures françaises: à l'usage des maisons d'éducation et des personnes qui aiment la prose et la poésie: littérature de l'adolescence et de l'âge mûr
Vorige scan Volgende scanScanned page
231
Mon âme est dans les ténèbres.
Mes sens sont glacés d'effroi:
Écoutez mes cris funèbres,
Dieu juste, répondez-moi."
.Main enfin sa main propice
A comblé le précipice
Qui s'entr'ouvrait sous mes pas:
Sou secours me fortifie.
Et me fait trouver la vie
Dans les horreurs du trépas.
Seigneur, il faut que la terre
Connaisse en moi vos bienfaits :
Vous ne m'avez fait la guerre
Que pour me donner la paix.
J'irai, Seigneur, dans vos temples
Réchauffer par mes exemples
Les mortels les plus glacés;
Et, vous offrant mon hommage,
Leur montrer l'unique usage
Des jours que vous leur laissez.
Pirou, né en 1689, mort en 1763.
Il composa d'abord quelques pièces de théâtre assez médiocres,
ci il n'acquit une réputation un peu solide que par sa Métromanie
{rijmehucht), qui réunit les principales qualités d'une bonne comédie-
Voltaire , irrité de ses satires, lui ferma par son influence les
portes de l'Académie. Piron s'en vengea par cette épigramme, sa
prétendue épitaphe:
»Ci-gît Piron, qui ne fut rien,
»Pas même Académicien."
L'AÜTEÜR DRAMATiaUE,
durant la première représentation de sa pièce.
Je ne me connais plus aux transports qui m'agitent;
En tous lieux, sans dessein, mes pas se précipitent.