Boekgegevens
Titel: Lectures faciles et amusantes: servant de suite aux Premières lectures
Auteur: Valkhoff, J.N.
Uitgave: Groningen: Noordhoff & Smit, 1882
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 8720
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202102
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leesvaardigheid, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Lectures faciles et amusantes: servant de suite aux Premières lectures
Vorige scan Volgende scanScanned page
56
l'avez-vous pris ? —^ Je l'ai pris l'hiver dernier dans
un piège. — Pauvre petit bibi! est-ce que tu ne
pleurais pas, quand on t'a enfermé pour la première
fois dans une cage ? pourquoi es-tu donc si triste,
mon petit oiseau? — Dans les commencements il
ne voulait pas se consoler: il sautait sans cesse
autour des barreaux, il se cognait partout la tête,
parce qu'il voulait s'échapper ; mais à présent il est
accoutumé à sa petite maison. — Oui, il paraît bien
apprivoisé ; il n'est pas sauvage du tout ; il ne s'effa-
rouche pas quand on approche de lui. — Je le
crois bien, ma petite dame; c'est qu'il est aveugle.
— Il ne voit pas? pauvre petit oiseau! tu ne peux
pas voir maman et moi ? est-ce qu'il n'avait pas ses
petits yeux, quand il est venu au monde? — Par-
don , ma petite demoiselle ; c'est moi qui lui ai crevé
les yeux exprès avec une aiguille rouge, pour qu'il
chantât mieux. — Oh! Monsieur, cela est affreux!
comment avez-vous pu faire souffrir le pauvre petit
oiseau ? pauvre petit musicien ! que je voudrais pou-
voir te rendre la vue!
Chardonneret, vink, putter. La volière, al de vogels. Piège,
knip. Petit bibi, lief diertje. Barreau, tralie. Se cogner,
zich stooten. Apprivoisé, mak. S'effaroucher, schuw of hang
ivorden. Crever, uitsteken, uithranden. Rouge, gloeiend. Mu-
sicien , zanger.
55. Une Méprise.
Frédéric II avait coutume, toutes les fois qu'un