Boekgegevens
Titel: Lectures faciles et amusantes: servant de suite aux Premières lectures
Auteur: Valkhoff, J.N.
Uitgave: Groningen: Noordhoff & Smit, 1882
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 8720
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202102
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leesvaardigheid, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Lectures faciles et amusantes: servant de suite aux Premières lectures
Vorige scan Volgende scanScanned page
38
B. Il est l'heure de se lever. — Il est huit heures.
A. Je ne savais pas l'heure qu'il était.
B. Levez-vous. Le temps perdu ne se répare point.
{Après une pause). Vous ne répondez pas? {A.
ronfle). Oh! le paresseux! il s'est rendormi.
{Haut). Voyons, mon ami, réveillez-vous!
A. Le sommeil du matin est si doux! J'aime à
dormir la grasse matinée.
B. Je ne sais pas comment vous pouvez rester si
longtemps au lit.
A. Quand on n'a pas de maître, on peut dormir
tranquille . . .
B. Les grands hommes dorment peu.
A. Oh ! je ne suis pas ambitieux.
B. Dans tous les pays les gens laborieux se lèvent
matin.
A. J'ai des rentes ; mon argent travaille pour moi.
B. Il faut mettre chaque heure à profit.
A. Je ne sais à quoi passer le temps quand je suis
levé ; je m'ennuie.
B. L'ennui est entré dans le monde avec la paresse.
Faites comme moi et vous ne vous ennuierez plus.
A. Comment faites-vous donc?
B. Je partage mon temps entre les plaisirs de mon
âge, et les affaires qui sont de mon devoir.
A. C'est bien dit. A quelle heure vous levez-vous ?
B. A six heures été comme hiver.
A. Et vous vous couchez?
B A dix heures.
A. Je tâcherai de suivre votre exemple.