Boekgegevens
Titel: Lectures faciles et amusantes: servant de suite aux Premières lectures
Auteur: Valkhoff, J.N.
Uitgave: Groningen: Noordhoff & Smit, 1882
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 8720
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202102
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leesvaardigheid, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Lectures faciles et amusantes: servant de suite aux Premières lectures
Vorige scan Volgende scanScanned page
32
Le loup. Ç'a été donc ta mère sans doute qui
m'a insulté, et toi, tu en souffriras.
(Le loup déchire l'agneau et le dévore. Comme
il avale un grand morceau de la proie, un os lui
reste dans le gosier.)
Insolente pécore, onbeschaamd dier. Troubler, troebel maken.
A tort, ten onrechte. Insulter, beleedigen. Époque, tijdstip.
En souffrir, er voor boeten. Dévorer, verslinden. Avaler,
inslikken. Gosier, keel.
32. Le Malade.
Pourquoi es-tu donc si triste et si abattu, mon
garçon? Tu as les joues toutes rouges; est-ce que
tu aurais la fièvre? — Je ne sais pas ce que j'ai;
je ne sens pas de mal; j'ai seulement la tête un
peu lourde. — Viens ici, que je te täte la main;
tu as le pouls vif et agité ; c'est une petite indispo-
sition qui vient de la croissance. Voyons la langue;
elle est un peu chargée; il faut que tu fasses diète
aujourd'hui ; demain on n'en parlera plus. — Je vais
me coucher sur le canapé. — Oui, tâche de dormir,
si tu le peux. — J'ai envie de boire. — Il faut un
peu rester sur ta soif; je te donnerai tout à l'heure
un peu d'eau sucrée à la fleur d'oranger; cela te
rendra la tête libre. — Je voudrais bien lire quel-
que chose d'intéressant. — Veux-tu lire l'Ami de la
Maison ou le Magasin des Enfants? — J'aimerais
mieux des contes ou des fables. — Joue donc plutôt